Moka : vous ne pourrez plus lâcher ses livres

Un coup de cœur bien sombre 

Si comme moi vous avez quelques trains de retard (son premier roman est paru en 1992) et que vous ne connaissez pas encore Moka, on vous propose à la Carline de vite remédier à cette malheureuse lacune grâce à l'acquisition de quelques titres de l'auteure. 
Attention : risques d'addiction avérés; je crois en déceler, chez moi, les premiers symptômes...

Moka, c'est un pseudo. De son véritable nom Elvire Murail, cette auteure de roman pour la jeunesse est la sœur cadette d'une famille d'artistes. Ses romans s'adressent principalement à un public de 9 à 15 ans (moi j'en ai 34 et je me régale...) et ont un caractère plutôt noir. Des mystères, des grands manoirs plongés dans la nuit, des ombres qui passent à travers leurs grands parcs aux arbres centenaires, des histoires de revenants, le tout agrémenté d'une bonne dose d'humour et servi par la plume d'une véritable auteure. 
Elle a aujourd'hui publié plus de 70 romans pour la jeunesse (il y a donc de quoi faire et verser dans l'addiction sans trop de souci), principalement parus aux éditions l’École des loisirs. 
En voici quelques exemples :


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

le 30 juin dernier, Graou et Georges étaient à la Carline

l'été des bouquins solidaires

Documentaires... sans en avoir l'air !