Des bons, des brutes et des truands... en albums pour enfants !

En ce printemps, il souffle comme un vent chaud venu de l'Ouest, et il ne nous a pas échappé que sur la table de la librairie fleurissent des albums tous plus magnifiques les uns que les autres mettant en scène cowboys et indiens. On les a vus arriver petit-à-petit, et puis tout à coup, ça nous saute aux yeux : le western a le vent en poupe et les histoires de cowboys et d'indiens ont encore de beaux jours devant elles. 

Mais à y regarder de plus près, c'est tout autre chose qui se passe dans ces histoires.

Et on vous l'annonce, cette année, auteurs et éditeurs de jeunesse se sont mis en quatre pour offrir aux jeunes lecteurs de très originales aventures au Far West...

En voici quelques pépites :


Duel au soleil de Manuel Marsol, édité par L'Agrume - 20 euros

Sous un soleil de plomb, deux hommes se font face, séparés l'un de l'autre par un mince cours d'eau. Évidemment l'un a la peau rouge et l'autre porte des bottes de cuir. Évidemment, l'un est armé d'un arc et l'autre pointe un revolver. Les regards se font face, les yeux se froncent, tout est prêt pour que le pire arrive. Trueno Tranquilo, l'indien, et John Bill Arizona, le cowboy, semblent se préparer à un duel des plus coriaces... mais c'est sans compter un certain nombre d'éléments perturbateurs, plus inattendus les uns que les autres. 
Tout dans le décor est soigneusement planté pour nous plonger dans le Far West, et à observer cette tension entre les deux hommes (accentuée par une subtile économie de texte) on entendrait presque la mélodie connue du célèbre Le Bon, la Brute et le Truand. Mais l'histoire tourne au burlesque et la situation s'avère des plus comiques. 
Dans un style d'une grande élégance, Manuel Marsol nous offre un duel brûlant, saisissant et irrésistiblement émouvant. 

Une super histoire de cow-boy de Delphine Perret, édité aux Fourmis Rouges - 11,90 euros

C'est connu, les histoires de cowboys sont cruelles, pleines de whisky et de gens qui fument, de violence, de bagarres, de courses poursuites... et en plus ça pue. C'est donc une toute autre façon de raconter ces histoires que Delphine Perret propose ici... et on en redemande ! C'est tellement drôle, décalé, brillant...



FarWest écrit par Peter Elliott et illustré par Kitty Crowther, publié dans la coll. Pastel de l'école des loisirs - 13,50 euros 

Au FarWest, les places sont chères et le monde est impitoyable. C'est d'ailleurs bien connu : qui va à la chasse perd sa place. C'est ainsi qu'après une partie de chasse, le personnage de cet album découvre que désormais de nombreuses personnes occupent sa maison. Et que c'est une bonne façon de se faire des amis !

Dans la prairie d'Eric Battut, publié aux éditions Bilboquet - 14,50 euros

Dans la prairie, Peaux-Rouges et Visages pâles ont le même souhait : vivre tranquilles et simplement. Oui mais pas ensemble. Face à un troupeau de bisons, chacun y va de son intérêt : et c'est à qui voudra la viande et à qui en veut la peau. Impossible à réconcilier, Peaux-rouges et Visages pâles se livrent une bataille féroce... jusqu'à ce que les femmes parviennent à les raisonner : passons aux choses sérieuses, vous vous battrez après... ou pas...


Et après toutes ces histoires de cowboys, d'indiens, de sable chaud et de cavalerie, vous reprendrez bien un peu de bandit... Dans un genre un peu différent, une très belle histoire de voyou au grand cœur :

Arthur le bandit d'Arnaud Debecker, aux éditions du Seuil jeunesse - 14,90 euros

Arthur est un bandit de grand chemin. Depuis tout petit, fuyant l'école, il œuvre à dépouiller tous ceux qu'il croise de leurs biens les plus précieux. Mais un jour, le destin le rattrape et, suite à une mauvaise chute de son fidèle cheval, Arthur se retrouve seul, immobilisé et bandé de la tête au pied dans son grand château. Heureusement pour Arthur, la tendre Marie-Rose viendra prendre soin de lui et profiter des moments qu'ils partagent pour lui lire de belles histoires... De quoi attendrir le cœur du plus impitoyable brigand...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

le 30 juin dernier, Graou et Georges étaient à la Carline

l'été des bouquins solidaires

Documentaires... sans en avoir l'air !