Où il est question d'amitiés fortes et... d'amour ! 💖

De belles histoires en album, portées par des textes à la poésie douce comme un baiser ou un clin d’œil amical...

Mon toi, de Stéphane Girel aux éditions Hongfei

40 p., 14.90 euros

Elle et Lui ont chacun un chez-soi, pas vraiment terminé, un peu fragile, un chez-eux où il manque quelque chose. Et chez les autres, c'est comment ? 
Alors les voilà partis observer d'autres façons d'habiter : où l'on se barricade pour ne laisser rentrer personne, ou au contraire où c'est un éternel 14 juillet ouvert aux quatre vents et à tous visiteurs, ou encore un lieu qui voyage, un autre qui jappe et qui caquette... Autant de façons de vivre et d'être au monde, qui leur permettront d'imaginer leur royaume commun, fait de leurs demi-plans à eux, de leurs rêves, de leurs désirs. Un magnifique album sur une histoire qui commence par soi, et qui se construit à deux : l'amour. Un univers coloré, doux, poétique, vivant !

"Chez moi
rien n'est tout à fait terminé,
éternel chantier où il manque toujours
... un petit rien
... une je ne sais quoi
... un balcon ? un jardin ?

Tu le sais toi peut-être, ce qu'il manque.
Tu veux bien m'aider ?"

Passage secret, d'Anne Loyer illustré par Chiara Arsego, aux éditions les P'tits Bérets

40., 15 euros

Chez l'horloger de la rue du Passetemps, il y a un cadran géant qu'ouvre une clé que Loli a prêté au jeune narrateur de cet album. C'est un peu la clé des songes, c'est un peu la clé du temps, c'est surtout la clé qui ouvre la porte de son cœur. Tous deux partent dans un voyage où tout semble possible, où le passé se déroule sous leurs yeux, un univers onirique où se déploie toute l'étendue de leur imaginaire d'enfants.
Le voyage terminé, les deux enfants sortent de chez l'horloger et rejoignent l'arbre millénaire, celui qui est tourné vers l'avenir et le passage secret vers toutes les histoires qui leur restent à écrire... ensemble.

"J'ai la tête dans les étoiles, le cœur sur une autre planète." 

Olive et Léandre, un texte d'Alex Cousseau illustré par Janik Coat, aux éditions les Fourmis Rouges

32 p., 18 euros

Léandre est un ours qui vit tout au nord, Olive est un poulpe qui vit tout au sud. Tous deux se sentent très seuls et ont envie d'aller voir ce qu'il se passe de l'autre côté de leur monde. Ils se croisent à mi-chemin mais ne se rencontrent pas, et arrivent l'un chez l'autre, où ils trouvent une lettre adressée à l'inconnu qui la lira et qui les invite à se retrouver qui vers le sud, qui vers le nord...
Bref, un jeu très amusant d'occasions manquées, de délicats échanges épistolaires, de chassés-croisés et de drôles de hasards jusqu'à l'heureuse et très attendue rencontre.
Un magnifique album qui, par de grandes doubles pages, nous invite au voyage d'un pôle à l'autre, sur le chemin d'une histoire d'amour naissante... et nous apprend que ce (et ceux) que tout oppose peut (et peuvent) aussi se rassembler.

"Au nord comme au sud, comme ailleurs d'est en ouest, partout les nuits se ressemblent toutes. Elles abritent ceux qui ont besoin de tendresse sous un grand drap étoilé."

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

le 30 juin dernier, Graou et Georges étaient à la Carline

l'été des bouquins solidaires

Documentaires... sans en avoir l'air !